1987, Stock Aitken Waterman nous infligeaient l'infâme I Should Be So Lucky de Kylie Minogue. Smash Hits et Number One ne parlaient que de cette chanteuse. Elle était dans Neighbours, elle était dans Neighbours. En 1988, elle nous bousillait The Loco-Motion (une disco girl comme moi préfère évidemment la version de Ritz) et nous sortait trois mots cinq mots de français dans Je ne sais pas pourquoi. C'est en 1990 que j'ai enfin trouvé une de ses chansons à mon goût et appris une expression par la même occasion.