Oui, elles ont osé ! Hier, ma sœur et moi avons commandé un cookie Hershey chez Pizza Hut. De Hershey, nous ne "connaissons" que les kisses (moi) et le milk chocolate (ma sœur). Je vous raconte.

C'était il y a une trentaine d'années (oui, on sait, tu étais assistante aux États-Unis) et ma famille d'accueil (dans le Kansas) recevait également une lycéenne japonaise. Celle-ci avait acheté un énorme sachet de kisses. Un jour, j'en prends une poignée. J'avais envie de chocolat. Je déballe le truc, je le mets dans ma bouche.

Berk ! Tu les as achetés quand tes chocolats ?

Quand je suis arrivée ici.

Bon, je suis peut-être tombée sur un mauvais. Deux ou trois semaines plus tard, j'ai à nouveau envie de chocolat. Je prends un kiss. Je le déballe. Je le mets dans ma bouche.

Berk ! Tu les as achetés quand tes chocolats ?

Quand je suis arrivée ici. Je te l'ai déjà dit.

J'en déballe un autre. Même goût. J'en prends un troisième. Même goût.

Je préviens ma sœur. Méfie-toi des Hershey's Kisses.

Quatre ans plus tard, ma sœur, elle, assistait à une fête autour d'un feu de joie. Et on leur avait distribué des chamallows, une petite barre de chocolat au lait Hershey's, des graham crackers et des bâtons pour préparer cette spécialité américaine appelée S'more. Elle décide de garder le chocolat pour plus tard. Heureusement qu'elle ne l'avait pas mis dans le S'more sinon elle aurait dû tout jeter.

Smores-Microwave

Ils osent appeler ça du chocolat. 

Mais hier, nous avons essayé. Apparemment, les chocolate chips ne sont pas contaminés parce que j'ai trouvé le cookie plutôt bon, mais vraiment trop sucré. Ma sœur, elle, a retrouvé le goût et l'odeur Hershey, même si ça passait grâce au cookie.

IMG_3714   IMG_3716