Nous nous étions "retrouvés" sur Facebook. Tu étais le petit frère de mes copines de la cité (et d'école). Vos parents sont de la Martinique comme les nôtres. Ton énorme culture musicale, tes coups de gueule et nos discussions sur Facebook (même si tu étais supporter du PSG) vont me manquer. Il y a quelques semaines, tu avais posté cette chanson sur ton mur. Ciao Rico !