Parade

Je n'avais rien lu de Dave Eggers depuis et à part Zeitoun. Et cette fois-ci, il s'agit d'un roman.

Sur un continent inconnu, dans un pays inconnu, deux étrangers sont chargés de goudronner et de marquer la route qui mène à la capitale. Le pays sort enfin d'une décennie de guerre civile et le président (dont la femme a été tuée par le camp adverse) a décidé de construire cette route pour (ré)unir les deux moitiés du pays et célébrer la fin des hostilités. Les deux hommes, désignés par Four et Nine, arrivent la veille du début du chantier où tout est déjà en place : la finisseuse ultramoderne, l'ATV que doit conduire Nine pour repérer les lieux et tout ce qui risquerait de ralentir le travail, les conteneurs de goudron et de peinture situés à distance régulière. Ils doivent réaliser un certain nombre de kilomètres par jour, passer la nuit près de la finisseuse, regarder droit devant eux et n'avoir aucun contact avec la population. Four n'en est pas à sa première mission, il suit les instructions à la lettre et espère finir avant la date prévue pour retrouver plus vite sa famille. Nine, en revanche, est novice, parle la langue locale et veut profiter du chantier pour explorer le pays et passer du temps avec la population. Inutile de dire que les choses ne se passent pas comme prévu, évidemment à cause de Nine qui n'en fait qu'à sa tête. Mais je n'en dis pas plus.

C'est ma sœur qui a emprunté ce roman à la bibliothèque (même si c'est moi qui le lui avais montré parmi les nouveautés). Quand elle l'a terminé, elle m'a dit qu'il fallait absolument que je le lise. Je me disais que si c'est encore un roman où le « non-conventionnel » veut montrer au gars discipliné ce qu'est la vie et qu'il faut profiter de toutes les occasions, ça allait m'agacer. Bon, il y a un peu de ça dans ce roman, mais Dave Eggers pousse les choses tellement plus loin que j'ai été époustouflée. Nine est irrécupérable, mais Four est tellement humain qu'il en est émouvant. Quant à la fin... Je ne l'avais pas vue venir.

Livre remarquable et différent. J'aime beaucoup le style de Dave Eggers. Je pense que j'en lirai d'autres. Peut-être pas un coup de cœur, mais tout près, tout près.

Le site de l'auteur : https://daveeggers.net/dave-eggers