09 janvier 2020

Livres 2019

Un bilan qui ne sera pas beaucoup plus qu'une liste. Je suis submergée par le boulot (même si je prends toujours le temps de lire un peu) et j'en ai encore pour quelques semaines. Désolée pour la présentation hyper moche, mais je ne peux pas faire plus.  Leah Franqui : America for Beginners (j'ai été attirée par le titre et par le sujet : une riche veuve indienne part aux États-Unis pour savoir ce qui est arrivé à son fils renié par son père après lui avoir avoué son homosexualité. L'autrice vit en Inde, mais j'ai trouvé les... [Lire la suite]
Posté par Jackie Brown à 17:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

12 décembre 2019

Grass (Keum Suk Gendry-Kim)

Femmes de réconfort. 慰安婦 (ianfu) en japonais. On aurait presque l'impression qu'elles étaient volontaires. On aurait presque l'impression qu'il s'agissait de femmes. Femmes de réconfort, c'est la traduction française de cet euphémisme employé par les Japonais pour parler des filles et des femmes qui servaient d'esclaves sexuelles aux soldats dans les territoires occupés aux alentours de la Seconde Guerre mondiale. Dans Grass, Keum Suk Gendry-Kim raconte la vie d'Ok-sun Lee, jeune Coréenne « vendue » par ses parents.... [Lire la suite]
Posté par Jackie Brown à 19:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 décembre 2019

The Factory (Hiroko Oyamada)

Il y a des livres auxquels on ne comprend rien, il y a des livres qui vous intriguent. Ça ne veut pas dire qu'ils ne vous plaisent pas. En tout cas, on n'en est pas vraiment sûr. Et bien, The Factory, c'est ça. Quand je l'ai refermé, je me suis demandé ce que je venais de lire. J'ai plutôt aimé, mais franchement, j'aurais eu du mal à raconter l'histoire. Déjà, je n'avais pas compris qu'il y avait trois personnages. Alors que le premier chapitre (déjà, il faut voir qu'il s'agit de chapitres) parlait d'une femme, son prénom a une... [Lire la suite]
Posté par Jackie Brown à 18:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 décembre 2019

Yellow Bird (Sierra Crane Murdoch)

  Oil, Murder, and a Woman's Search for Justice in Indian Country Le « boom » pétrolier dans le Dakota du Nord, plus précisément dans la réserve de Fort Berthold. Des gisements de pétrole de schiste que tout le monde cherche à s'approprier. Certains membres de la Nation Mandan, Hidatsa et Arikara (MHA), les trois tribus affiliées, souhaitent l'exploiter eux-mêmes pour que cette découverte profite exclusivement à la réserve. Ils voient là un moyen de se soustraire de leur dépendance vis-à-vis du gouvernement fédéral,... [Lire la suite]
01 décembre 2019

Whiter: Asian American Women on Skin Color and Colorism (Nikki Khanna)

S'il existe de nombreuses études sur le colorisme (terme inventé par Alice Walker) au sein de la « communauté » noire, le sujet est moins traité dans les autres « communautés », notamment la « communauté » asiatique. C'est de cette dernière dont il est question dans ce livre (plus spécifiquement, aux États-Unis). Il traite d'une part du colorisme entre régions d'origine : Inde, Asie du Sud-Est et Asie de l'Est (les derniers ayant la peau plus claire), et d'autre part, du colorisme entre originaires... [Lire la suite]
Posté par Jackie Brown à 19:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 octobre 2019

The Outside Circle (Patti LaBoucane-Benson)

En se servant de son travail auprès des populations autochtones de l'Alberta et de ses recherches dans le cadre de son doctorat, Patti LaBoucane-Benson nous présente sous forme de roman graphique le programme In Search of Your Warrior destiné aux hommes autochtones incarcérés. Pete est l'homme de main du gang de dealers Tribal Warriors. Quand sa petite amie lui annonce qu'elle est enceinte, il la jette sous prétexte que l'enfant n'est pas de lui. La seule personne dont il se préoccupe, c'est son petit frère Joey qu'il encourage à... [Lire la suite]

16 octobre 2019

The Water Dancer (Ta-Nehisi Coates)

Encore un livre qui me faisait peur. J'aimais bien la couverture, le titre (moi, dès que ça évoque la danse...) et l'auteur (même si ce qu'il écrit me passe parfois par-dessus la tête). J'étais curieuse de découvrir le premier roman de Ta-Nehisi Coates. Et puis, dans les critiques à son sujet, j'ai vu les termes magic realism et fantasy, et j'ai été prise d'un doute. J'annule ma réservation à la bibliothèque ou j'essaie quand même ? J'essaie quand même. Mais dès le début, je sens que ce n'est pas pour moi. Quelques phrases... [Lire la suite]
Posté par Jackie Brown à 19:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2019

for Joshua (Richard Wagamese)

An Ojibwe Father Teaches His Son Richard Wagamese est séparé de son fils. Il n'explique pas vraiment les raisons de cette séparation, mais son comportement irresponsable et son alcoolisme sont certainement en cause. Il décide d'apprendre à son fils à être Ojibwé en lui racontant son parcours initiatique, à lui qui a appris à l'âge adulte à devenir celui qu'il était né pour être. Il raconte donc son cheminement : de son placement dans une famille, de son adoption par une famille où il ne se sent jamais à sa place, à ses... [Lire la suite]
Posté par Jackie Brown à 10:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 octobre 2019

Je suis martiniquaise (Mayotte Capécia)

Je ne sais plus où j'ai trouvé ce titre de 1948. J'ai peut-être vu le nom de l'auteure dans une liste d'écrivains martiniquais. En faisant des recherches, j'ai trouvé deux titres : Je suis martiniquaise et La négresse blanche. Comme c'était sûr que je ne lirais pas le deuxième vu son titre, je me suis intéressée au premier. Et là, je trouve un article qui explique que Frantz Fanon, qui avait violemment critiqué ce livre doudouiste, et beaucoup d'autres avaient été victimes d'une supercherie car il était impossible que Mayotte... [Lire la suite]
Posté par Jackie Brown à 18:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 septembre 2019

On Earth We're Briefly Gorgeous (Ocean Vuong)

Dès le titre, je savais qu'il me fallait lire ce récit/roman. Et puis, le prénom de l'auteur. Et les vidéos de l'auteur. Un peu d'appréhension quand j'apprends qu'il est poète également. Là, je sais qu'il va y avoir des passages un peu trop lyriques auxquels je ne vais rien comprendre. Je ne peux pas reprocher à Ocean Vuong de ne pas savoir écrire. Son écriture est superbe. S'il voulait prouver à certains critiques (littéraires) que les auteurs issus des minorités savaient faire de la littérature (et pas uniquement du récit de... [Lire la suite]