Sous la grêle osée

28 juillet 2014

Point météo

Nous avons bien entendu la sirène. Nous avons même entendu la foudre tomber juste derrière chez nous. Voilà ce qui passait aussi pas très loin de chez nous.

tornade

pic.twitter.com/vQnnwr0ui7

Posté par Jackie Brown à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 juillet 2014

Marjolaine (Francis Lemarque)

Comme le dit ma sœur : Si la vie s'était comportée mieux, mes parents auraient fêté leurs 50 ans de mariage aujourd'hui.

Posté par Jackie Brown à 13:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juillet 2014

BAPs

Je connaissais le film de Robert Townsend, B*A*P*S, avec Halle Berry et Martin Landau. J'étais curieuse de voir ce que ce reality show allait nous montrer de la vie de ces Black American Princes and Princesses de Saint Louis (Missouri). Anisha nous explique qui sont les BAPs : It's about being born into a certain class of people. A t'entendre parler, on n'en doute pas. Elle nous dit ensuite qu'ils ont grandi en banlieue et n'ont donc rien à voir avec leurs urban counterparts. We're Cosby blacks gone wild. Elle ajoute que ses parents sont des gens éduqués. Alors qu'elle se prépare (chez la coiffeuse) pour se rendre à un concert de l'orchestre symphonique de Saint Louis (d'après les affiches, il s'agissait du requiem de Verdi), elle plante le décor et nous raconte une dispute qu'elle a eue avec une amie d'enfance. Plus tard, elle retrouve Brandon, avocat, avec qui elle est allée à Mizzou (University of Missouri-Columbia). Ils discutent de l'incident.

Brandon : Both of you were apoplectic about some nonsense.

Anisha : Oh apoplectic. Oh I like that. Is that a... Is that a... That's a verb?

Brandon (l'air dégoûté) : It's f* word.

Anisha : Oh I like that. I'm gonna look it up.

Brandon : It means you were pissed off about some s*.

Après tant de classe, j'ai effacé l'enregistrement. Je me résigne à ne pas en apprendre plus sur les BAPs de Saint Louis.

http://www.mylifetime.com/shows/baps

Posté par Jackie Brown à 20:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2014

Any Other Name (Craig Johnson)

AnyOtherName

Dixième volume des aventures de Longmire. Sorti pratiquement au moment où la troisième saison du feuilleton commençait sur A&E. D'ailleurs, j'ai l'impression que Craig Johnson veut aussi vendre la série dans ses romans, puisqu'il a appelé le bar (dans ce roman) Aces & Eights, et à chaque fois, je voyais le logo d'A&E. (Wikipedia m'apprend qu'il s'agit d'une main au poker et que ça a aussi un rapport avec le catch. N'empêche...) Mais il n'y a pas que ça dans ce roman. Heureusement.

Même moi qui n'ai lu qu'un Shakespeare (et pas celui-là en plus), j'ai reconnu la citation de Roméo et Juliette dans le tire.

D'abord, ce qui ne m'a pas plu. Comme toujours (et pour changer), Vic et Cady sont imbuvables. Bon, après le traumatisme du roman précédent, on excuse Vic. Et Cady va accoucher dans quelques heures, on l'excuse aussi. Mais franchement... Faudrait voir à épaissir leurs personnages.

Sinon, Longmire est teigneux et serviable. On comprend un peu l'agacement de Cady. Alors qu'elle attend son père pour accoucher, celui-ci ne trouve rien de mieux que d'accompagner Lucian dans un comté plus ou moins voisin (près du Dakota du Sud) pour enquêter sur le suicide du détective Gerald Holman. Lucian (appelé par la veuve de son ami) veut comprendre les raisons de son geste. Et évidemment, Walt se laisse convaincre. Serviable, je vous dis. Inutile de préciser qu'il ne fait pas beau dans le comté concerné et que nous avons droit à des poursuites dans la neige et dans le brouillard.

Et justement, ça donne lieu à une scène hallucinante (et ma préférée de la série). Je vous ai scanné les deux premières pages en amuse-gueule. C'est pour des passages comme celui-là que je lis Craig Johnson. (Ne cliquez pas si vous voulez avoir la surprise à la lecture.)

Name 1

Name 2

Any Other Name est excellent. Quelques moments drôles, bien sûr, mais l'atmosphère est très pesante.

Extraits : 

Il y a des gens qui ne connaissent pas le Wyoming.

Name 3

Walt retrouve une vieille connaissance : 

Name 4

Sheriff Walt Longmire is sinking into a high-plains winter discontent when his former boss, Lucian Connally, asks him to take on a mercy case outside his jurisdiction. Detective Gerald Holman of neighboring Campbell County is dead, and Lucian wants to know what drove his old friend, a by-the-book lawman with a wife and daughter, to take his own life. With the clock ticking on the birth of Walt’s first grandchild in Philadelphia, he enlists the help of undersheriff Vic Moretti, Henry Standing Bear, and Gillette policeman Corbin Dougherty and, looking for answers, reopens Holman’s last case.

Before his mysterious death, Detective Holman was elbow-deep in a cold case involving three local women who’d gone missing with nothing to connect the disappearances—or so it seemed. The detective’s family and the Campbell County sheriff’s office beg Walt to drop the case. An open-and-shut suicide they say. But there’s a blood trail too hot to ignore, and it’s leading Walt in circles: from a casino in Deadwood, to a mysterious lodge in the snowy Black Hills of South Dakota, to a band of international hit men, to a shady strip club, and back again to the Campbell County sheriff’s office. Digging deeper, Walt will uncover a secret so dark it threatens to claim other lives before the sheriff can serve justice—Wyoming style.

http://www.penguin.com/book/any-other-name-by-craig-johnson/9780670026463

Posté par Jackie Brown à 17:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2014

Merci Astérix !

Les instructions du projet nous disent bien de ne pas traduire mot à mot. C'est bien, il ne faut pas hésiter à répéter les évidences.

Mais quand je tombe sur ça :

Informations supplémentaires : Vous pouvez mettre à jour les dates de début et de fin pour la personne dans la page précédente Mettre à jour le bon de travail en sélectionnant le lien correspondant en haut de la page. Vous pouvez y mettre en quinconce les heures de début et de fin aussi en ajoutant une rangée nouvelle personne et en précisant les heures de début et fin en quinconce.

Je me dis qu'il aurait aussi fallu indiquer que le texte français devait vouloir dire quelque chose. Autant que faire se peut...

Et après, on va me demander pourquoi je ne veux pas relire.

L'excellent Termium nous précise que stagger (c'est ce mot que notre brave traducteur a tenté de... traduire) se traduit par mettre en quinconce dans le domaine (en plus, on nous donne le domaine) Joints et assemblages (Construction).

Posté par Jackie Brown à 21:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 juillet 2014

Willkommen (Joel Grey)

J'ai vu ce film longtemps après sa sortie. Je ne savais pas du tout de quoi il s'agissait, c'était uniquement pour Joel Grey. J'avais adoré le film. Je l'ai revu une deuxième fois, mais je ne savais plus pourquoi il m'avait tant plu. Et j'ai lu The Berlin Stories de Christopher Isherwood et je n'ai pas vu le rapport avec Cabaret. Mais je frémis toujours en entendant Joel Grey chanter Willkommen.

Alan Cumming n'est pas mal dans son genre non plus.

http://www.youtube.com/watch?v=ysf3GW-PASA 

Posté par Jackie Brown à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 juillet 2014

The Cuckoo's Calling (Robert Galbraith)

cuckoo

Je lis cinq ou six romans policiers chaque année, et je voulais absolument lire celui-ci. Cette fois-ci, c'est le nom de l'auteur qui m'avait intriguée. Je me souvenais d'un Galbraith du temps de mes cours de civilisation américaine. John Kenneth de son prénom. J.K. ? Ca me rappelle quelqu'un. Evidemment, l'auteur n'est pas cet économiste qui nous avait gratifiés de The Affluent Society, mais de J.K. Rowling qui s'essayait ici au roman policier. J'ai attendu ce livre tellement longtemps à la bibliothèque que ce n'est plus un scoop. Mais tout de même, j'ai été impressionnée qu'elle choisisse un pseudonyme pour commencer une carrière dans un nouveau genre. En tout cas, elle n'avait pas besoin d'avoir peur : son roman est excellent, très bien écrit. J'ai trouvé l'auteure vraiment méticuleuse. L'histoire se tient bien, les personnages sont assez recherchés et l'intrigue, solide.

Cormoran Strike. N'est-ce pas un nom parfait pour un détective ? Un peu trop parfait, peut-être. Et moi qui associe les détectives avec Los Angeles, Chicago et, à la rigueur, New York, ça m’a fait bizarre de lire une histoire qui se déroule à Londres. Mais finalement, ça ajoute un charme supplémentaire à l’histoire. Avec les pubs et les tasses de thé. Si on ajoute une secrétaire parfaite et beaucoup d’humour (j’ai bien ri), on obtient un roman vraiment superbe. Mon seul reproche : à force d’être développés, certains personnages tournent à la caricature.

Le second roman de la série est déjà sorti. Je le lirai très bientôt (à moins qu’il y ait encore une liste d’attente à la bibliothèque).

 

After losing his leg to a land mine in Afghanistan, Cormoran Strike is barely scraping by as a private investigator. Strike is down to one client, and creditors are calling. He has also just broken up with his longtime girlfriend and is living in his office.

Then John Bristow walks through his door with an amazing story: His sister, the legendary supermodel Lula Landry, known to her friends as the Cuckoo, famously fell to her death a few months earlier. The police ruled it a suicide, but John refuses to believe that. The case plunges Strike into the world of multimillionaire beauties, rock-star boyfriends, and desperate designers, and it introduces him to every variety of pleasure, enticement, seduction, and delusion known to man.

Quelques extraits (désolée, la qualité n'est pas terrible) :

cuckoo 1   cuckoo 2

Posté par Jackie Brown à 22:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juillet 2014

Un air de rentrée

Ce matin à Walmart, j'arrive devant ça.

IMG_2291

Je me souviens que nous recevions la liste des fournitures le jour de la rentrée et le soir, c'était branle-bas de combat pour aller au supermarché les acheter. Apparemment, on en avait besoin pour le lendemain... Nous allions au Saveco de la Porte d'Italie. Et ce qu'on ne trouvait pas, il fallait attendre le week-end pour aller l'acheter à l'Euromarché d'Athis-Mons. Ici, on trouve la liste des fournitures par école à l'entrée des supermarchés (ou des magasins de fournitures de bureau). (C'est pratique quand tu veux offrir un sac à dos et ajouter quelques fournitures dedans pour un back to school backpack drive par exemple.) En fait, les listes sont disponibles sur les sites des écoles et un employé se charge de les imprimer.

La liste pour une maternelle, enfin pour la classe kindergarten. Il n'y a pas trois ans de maternelle comme en France. L'école gratuite va du kindergarten au 12th grade (notre terminale) aux Etats-Unis : K-12 pour faire court. 

Kindergarten 

Je me demande ce qu'ils font avec des écouteurs.

On n'oublie pas de faire de la pub au verso.

 

Pub

Une autre liste pour le 4th grade :

Liste 4th grade

Notez que la traduction en espagnol s'arrête au titre. Et on n'oublie pas la pub non plus. 

Pub 2

Le programme Box Tops for Education permet aux parents de soutenir l'école de leurs enfants. 10 cents sont reversés à l'école par coupon renvoyé. Le fonctionnement est expliqué sur le site http://www.boxtops4education.com/how-box-tops-works. On peut aussi vérifier combien l'école a reçu.

Le site teacherlists.com permet de poster la liste en ligne. Je ne sais pas si le professeur est obligé d'utiliser les marques qui sponsorisent.

teacherlists

Mais elles sont indiquées au bas de la liste.

marques

C'est la période où je dois faire attention au supermarché car j'aime beaucoup les fournitures. Comment ne pas craquer devant ça ?

IMG_2292

  IMG_2293

Ou plutôt devant ça. Ce n'est pas de la fourniture scolaire à proprement parler, mais les lunchboxes et les gourdes sont bien mimi.  

IMG_2295   IMG_2294

Posté par Jackie Brown à 11:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juillet 2014

1000e message

Et à cette occasion, une petite devinette. Qui est-ce ?

Devinette

Réponse demain à l'aube (pour moi).

Edit 14 juillet (pas à l'aube finalement) : Canalblog ne s'est pas montré coopératif hier, mais tant pis, je donne la réponse quand même. Il s'agi(rai)t de Jane Austen, d'après une aquarelle pas ressemblante du tout peinte par sa sœur en 1810.

http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/books/news/jane-austen-waxwork-based-on-hideous-portrait-of-author-unveiled-in-bath-9597561.html

Posté par Jackie Brown à 08:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2014

Des heures hindoues (Etienne Daho)

Etienne Daho, c'est plutôt ma sœur qui aime, mais ça ne me gêne pas du tout de l'écouter. Mon album préféré : La Notte, La Notte. Ma chanson préférée, elle, n'est pas sur cet album. J'aime beaucoup les chansons pop de ses débuts, mais celle qui me parle plus que les autres, c'est Des heures hindoues, de l'album Pour nos vies martiennes.

Posté par Jackie Brown à 08:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Fin »